Financement

Comment financer sa formation ?

Vous êtes salarié ?
Le Congé individuel de formation (CIF)
Le CIF permet de suivre une formation, pendant son temps de travail. Cette formation peut durer un an, ou 1200 heures s’il s’agit d’un stage à temps partiel. Le Congé individuel de formation  est utilisé en général pour des formations longues (reconversion, qualification nouvelles, préparation et passage d’un examen…).  Pour bénéficier d’un congé individuel de formation, il faut toutefois justifier d’une certaine ancienneté :
Pour les salariés en CDI : avoir une ancienneté égale ou supérieure à 24 mois consécutifs ou pas en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 11 salariés).
La condition d’ancienneté n’est pas exigée du salarié qui a changé d’emploi à la suite d’un licenciement pour motif économique et qui n’a pas suivi un stage de formation entre le moment de son licenciement et celui de son réemploi. Un délai « de franchise » entre deux CIF doit être respecté. Sa durée, qui dépend de celle du précédent congé individuel de formation, ne peut être inférieure à 6 mois, ni supérieure à 6 ans.
Pour les salariés en CDD : avoir travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des cinq dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois. Le CIF (dit "CIF-CDD") se déroule en dehors de la période d’exécution du contrat de travail à durée déterminée. L’action de formation doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat. Cependant, à la demande du salarié, la formation peut être suivie, après accord de l’employeur, en tout ou partie, avant le terme du CDD.
Des dispositions plus favorables s’appliquent aux jeunes de moins de 26 ans dans le cadre du « CIF-CDD Jeunes » institué par l’Accord national interprofessionnel (ANI) du 7 avril 2011.
Pour les salariés en intérim : avoir totalisé, au cours des dix-huit derniers mois,1600 heures dans la profession, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire où s’effectue la demande.

Le  Compte Personnel de Formation (CPF)
Directement inspiré du Droit Individuel à la Formation (DIF), le Compte Personnel de Formation (CPF) le remplace à compter du 1er janvier 2015. Le déclenchement aura lieu dès la recherche du premier emploi, au plus tôt dès 16 ans, voire 15 ans pour un jeune en apprentissage.. Contrairement au DIF, le compte formation personnel sera plafonné à 150 heures contre 120 heures dans l’ancien dispositif.
Contrairement au DIF, où l'entreprise avait un droit de regard sur le contenu de la formation choisie par son salarié, avec le CPF, celui-ci est beaucoup plus indépendant :
- S'il veut se former en dehors de ses heures de travail : il n’a rien à demander à son employeur et peut s’inscrire à la formation de son choix sans son autorisation
- S'il veut se former sur ses heures de travail : il doit impérativement obtenir l’autorisation de son employeur pour cela. L’entreprise a un mois pour répondre à ce type de demande. Si elle laisse passer ce délai, la formation est considérée comme étant acceptée.
L’ OPCA de votre employeur (FAFIEC, AGEFOS,…)
Toutes les entreprises sont tenues de participer à la formation continue de leurs employés.
Bon nombre d'entreprises délèguent leurs actions de formation à l'OPCA dont elles dépendent. Elles versent les contributions de formation à cet organisme qui se charge de les reverser aux bénéficiaires des formations. Pour trouver son OPCA, il faut connaître le code NAF (nomenclature d'activités française) ou APE (activité principale exercée) de son entreprise. Une fois en possession de ce code, il faut se rendre sur le site Internet répertoriant les OPCA selon leur domaine en rentrant le code NAF ou APE de l'entreprise.
Le financement d'une formation peut avoir lieu avant ou après celle-ci selon les OPCA. Si certains OPCA versent directement le montant à l'organisme de formation, d'autres effectuent le remboursent après celle-ci.



Vous êtes demandeur d'emploi ? 
Aide Individuel à  l’emploi (AIF)
L’aide individuelle à la formation vous permet d’obtenir de Pôle emploi un complément financier pour suivre une formation. L’AIF Pôle emploi vient compléter les aides des conseil régionaux, des conseils généraux, des Opca (Organisme paritaire collecteur agréé), des Opacif (Organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation)... Diverses situations vous permettent de percevoir cette aide.

Vous pouvez en bénéficier :
 - Si vous êtes en suivi à Pôle emploi, ou en accompagnement CRP/CTP ou CSP
 - Si vous êtes demandeur d'emploi et que votre démarche de formation est cohérente avec un objectif réaliste de reprise d'emploi ou d'activité.
Plan Opérationnel à l’embauche (POE – POEI- POEC)
La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle, mise en place  par Pôle emploi ou par l'entreprise qui recrute, en lien avec l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA), peut prendre en charge jusqu’à 400 heures de formation et peut se faire à temps plein ou temps partiel. La formation doit être réalisée soit par un organisme de formation interne à l’entreprise qui vous recrute, soit par un organisme de formation externe à l’entreprise qui vous recrute

Vous pouvez en bénéficier si :
 - Vous êtes demandeur d'emploi, indemnisé ou non,
 - Vous avez reçu une proposition d'emploi (CDD d'au moins 12 mois ou CDI, contrat de professionnalisation, contrat d'apprentissage d'au moins 12 mois) requérant une formation en interne ou en externe pour adapter vos compétences.
 Cet emploi est proposé par un employeur du secteur privé ou un employeur du secteur public.
Le  Compte Personnel de Formation (CPF)
Directement inspiré du Droit Individuel à la Formation (DIF), le Compte Personnel de Formation (CPF) le remplace à compter du 1er janvier 2015. Le déclenchement aura lieu dès la recherche du premier emploi, au plus tôt dès 16 ans, voire 15 ans pour un jeune en apprentissage.. Contrairement au DIF, le compte formation personnel sera plafonné à 150 heures contre 120 heures dans l’ancien dispositif.

Pour les demandeurs d’emploi, le CPF a pour objectif de développer des compétences reconnues par l’administration. Les chômeurs pourront choisir leur formation dans des liste prédéterminées par les pouvoirs publics.



NOS PARTENAIRES FINANCEMENT