La certification professionnelle

Pourquoi une certification professionnelle « Diagnostiqueur/euse immobilier »
Le métier de diagnostiqueur/euse immobilier est régi par de nombreux textes de loi qui sont en constante évolution. La formation menant aux métiers du diagnostic immobilier doit s'adapter aux nouvelles règlementations.

Le marché du diagnostic immobilier se porte bien, boosté par un cadre réglementaire favorable. La concurrence y est toutefois féroce et les exigences sont revues à la hausse. D'où l'intérêt de miser sur une formation efficace pour faire la différence. Dans une récente étude intitulée « Le marché des diagnostics immobiliers à l’horizon 2020 - Perspectives pour l’activité et les marges, leviers de croissance et évolution de la concurrence », Xerfi fait le point sur un marché porté par la réglementation. Chaque année, ce marché pèse pour plus de 3 millions d’interventions en France (900 000 transactions et 2,5 millions de mises en location dans les parcs social et privé).

Ce sont ces raisons qui nous ont conduits à développer un cursus spécifique dont l’objectif est de former des professionnels répondant aux nouvelles exigences du métier. La reconnaissance de ce métier est aujourd’hui importante pour identifier des professionnels compétents développant une approche de qualité


Accès à la certification professionnelle :
Par la formation initiale >>>
Par la VAE >>>


L’évaluation et la validation des compétences
L'objet d’évaluation
Il s’agit d’évaluer le savoir-faire professionnel du ou de la candidat(e), sa capacité à agir avec compétence pour conduire à bonne fin les activités professionnelles ciblées par la certification professionnelle Diagnostiqueur/euse immobilier.

Les modalités d’évaluation
Quel que soit le parcours du ou de la candidat(e), les modalités d’évaluation se fondent sur le principe de la démonstration des compétences professionnelles par le ou la candidat (e). Cette démonstration s’appuie sur différents éléments (mise en situation, dossier de synthèse, entretien...) qu’il s’agit de prendre en compte et d’apprécier dans leur complémentarité.

Les outils d’évaluation
Le référentiel d’évaluation à la certification diagnostiqueur/euse immobilier porté par SONELO est le document de référence.


L’attribution de la certification professionnelle diagnostiqueur/euse immobilier
La certification professionnelle est conçue sous forme de bloc. Les blocs sont construits à partir du référentiel d’activités de la qualification de « Diagnostiqueur/euse immobilier ».
La certification nécessite la validation de chacun des blocs.
En cas de validation partielle, la durée de validité des connaissances et compétences est acquises à vie.
Des modalités de validation, spécifiques à chaque bloc, permettent d’apprécier la maîtrise, par le ou la candidat(e), des compétences visées par le module.

Après avoir vérifié les acquis et leur correspondance au contenu de la certification professionnelle, le jury peut :
  • Accorder en totalité la certification
  • Accorder le bénéfice d’un ou plusieurs blocs
  • Refuser l’octroi d’un ou plusieurs blocs

En cas de non validation de certains blocs, le jury peut suggérer de suivre des stages de formation favorisant l’acquisition des compétences visées par ces blocs
 
L’organisation des blocs de la certification professionnelle 
« Diagnostiqueur/euse immobilier»


 




 
Site administré avec la solution PowerBoutique